Quel monde laissons-nous à nos enfants ?

L’avenir de notre planète

Lorsque l’on parle de l’avenir de nos enfants, on pense chômage, retraite… mais ce ne sont pas les seules difficultés qu’ils devront malheureusement affronter. Depuis la fin du XXème siècle, l’avenir de notre planète préoccupe tous les scientifiques, les hommes politiques et bien d’autres personnes soucieuses de la préserver. Mais n’est-il pas trop tard ?

Le réchauffement climatique : une priorité

Le réchauffement climatique se traduit par des épisodes de canicule, des inondations, des ouragans, des tempêtes et de nombreux autres phénomènes climatiques. Les êtres humains en sont les seuls responsables. En abattant des forêts, en brûlant des substances fossiles pour produire notre énergie, les taux de dioxyde de carbone et autres gaz à effets de serre ont augmenté dans l’atmosphère. L’effet de serre a un rôle très important dans l’équilibre permettant aux êtres humains de vivre sur terre. Sa modification a déréglé l’atmosphère provoquant un réchauffement climatique. Les différents gouvernements à travers le monde, de plus en plus conscients du problème, mettent en place des initiatives de sensibilisation et de lutte. En France, par exemple, la Transition Energétique fait beaucoup parler d’elle en ce moment, et vise à faire passer la France à des énergies renouvelables sur une période de 30 ans.

Notre monde aujourd’hui

La population humaine a été multipliée par 4 en un siècle. Cela a bien sûr d’énormes conséquences, en termes de déchets notamment. La population mondiale est de 7 milliards de personnes aujourd’hui. La pollution atmosphérique est la cause d’un million de décès en Asie. Plus de 13 millions d’hectares de forêts sont abattus chaque année, alors que celles-ci contribuent à atténuer le changement climatique. Selon de nombreuses statistiques, près de 2 milliards de personnes subiront une pénurie d’eau en 2025. La température moyenne de notre planète a augmenté de 0,6°C au XXème siècle. Si nous ne faisons rien, ce chiffre devrait s’accroître de 1,4°C au cours du siècle à venir.

Depuis le début de l’ère industrielle, l’être humain a rejeté des gaz dans l’atmosphère, augmentant ainsi artificiellement l’effet de serre. À très long terme, de nombreuses perturbations sont à prévoir dans les courants marins et les glaces polaires. Nous laissons donc un monde et une terre en mauvais état à nos enfants, et les seuls responsables sont les hommes. Bien que de nombreuses actions soient menées à travers le monde, comme le tri des déchets, les rejets industriels contrôlés et bien d’autres, cela sera-t-il suffisant pour que nos enfants vivent dans une atmosphère et une planète saines ?